Hervé Dirmann

Hervé Dirmann dans le rôle d'Abderam - Raymonda ; Rudolph NoureevEntré au Conservatoire de Nancy à 16 ans, puis au Conservatoire de Paris et parallèlement ayant suivu  l’enseignement de Solange Golovine (Vaganova),Hervé Dirmann est admis sur audition dans le corps de ballet de l’Opéra de Paris à l’âge de 18 ans.

En 1984, il est promu « Sujet » sous la direction de Rudolf Noureev. 

Deux ans plus tard, Maurice Béjart l’invite à rejoindre les Ballets du XXéme siècle. Cette expérience lui donnera l’opportunité de s’exprimer en tant que soliste dans: Malraux, Light, Sonate à 3, les Danses Grecques,  Thalassa, le Marteau sans Maître, le Boléro, le Sacre du Printemps.

A son retour à l’Opéra de Paris et jusqu’à son départ en 2001, il interprète des rôles de solistes, qui lui permettent de travailler avec de nombreux chorégraphes :R. Noureev, J. Neumeier, J. Robbins, J. Kylian, M. Baryshnikov, P. Lacotte, P. Bart, O. Vinogradov,   H. Spoerli, P. Bausch, D. Bagouet, K. Saporta, M. Morris …

En 2001, il est assistant répétiteur pour le ballet « Le Concours » de M.Béjart remonté à l’Opéra de Paris.

En 2003, sous la direction de Monique loudières, il est engagé à l'Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower, comme professeur et maître de ballet du Cannes Jeune Ballet.

Il y remonte les pièces : Allegro Brillante, Concerto Barocco (G. Balanchine), Fêtes des Fleurs à Genzano (A. Bournonville), Evening Song (J. Kylian), Dov’è la luna (JC. Maillot), Don Quichotte (R. Noureev / M. Loudières), Choukrane (R. Zanella), Master Class (M. Naisy), Ice (C.Carlson), Les éventails (A. Degroat), Vous avez dit bizarre (C. Emanuelli).

Il est assistant-chorégraphe sur la co-production Ballet de Nice et d’Avignon du « Giselle » de Monique Loudières en 2007-2008.

En 2013, il est engagé comme professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Avignon.