Vincent Chaillet

Vincent Chaillet découvre les métiers de la scène en accompagnant sa mère, chanteuse de chorale, lors de ses spectacles. Il a cinq ans, et déclare alors vouloir faire de la danse.

Cinq ans plus tard, son professeur l'encourage à se présenter aux auditions d'entrée de l'école de danse de l'Opéra de Paris, conseil qu'il suit avec succès. Durant sa scolarité, il participe à plusieurs spectacles et danse Yondering de John Neumeier Danses grecques de Maurice Béjart avec Dorothée Gilbert ou encore La Fille mal gardée dans la version de Claude Bessy. Sa grande taille (1,85 m) est alors un atout, puisqu'elle lui permet par exemple de danser avec des élèves plus âgées et de répondre aux exigences de certains chorégraphes.

À l'âge de dix-huit ans, il obtient son baccalauréat littéraire et est engagé dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris. Sa première apparition sur scène se fera presque par surprise : prévenu une demi-heure avant le début de la représentation, il doit assurer un remplacement dans le corps de ballet du Lac des cygnes, en 2002. Deux ans plus tard, il est promu Coryphée puis Sujet en 2007, après avoir présenté des soli tirés de La Fille mal gardée de William Forsythe. Cette même année Pina Bausch en personne le remarque, et lui confie le rôle du Cerbère dans Orphée et Eurydice.

En novembre 2009, il est promu Premier danseur (variations extraites de La Bayadère et Arepo de Maurice Béjart et commence à obtenir plusieurs rôles d'importances dans les productions de l'Opéra de Paris;

Parallèlement, il avoue un intérêt tout particulier pour l'écriture de pièces et de nouvelles, et monte également, avec un de ses collègues de la compagnie, un spectacle pour enfants mêlant chant, danse et musique.

En avril 2011, il est nommé au Prix Benois de la danse de la danse pour son travail dans O Zlozony / O Composite de Trisha Brown

Depuis 2017, le danseur-chorégraphe est le directeur artistique du festival Les Synodales, organisé par l'association sénonaise Les Synodales. Il dirige désormais le concours international de danse contemporaine de l'association succédant à Bruno Bouché

En janvier 2018, il intègre également la troupe des Enfoirés pour le spectacle Les Enfoirés 2018 : Musique !, où il danse aux côtés de Marie-Agnès Gillot

Vincent Chaillet